Achat / vente dans l’immobilier : que représentent les frais d’agence ?

Lorsque vous souhaitez être propriétaire ou locataire d’un bien meublé, il y a deux transactions possibles : les transactions entre particuliers (dans ce cas, il n’y a pas de commissions de courtage.), ou les transactions par l’intermédiaire d’agents immobiliers. Dans ce cas, il y aura des frais de courtage connus sous le nom de frais d’agence immobilière. Quels sont ces frais d’agence ? Que couvrent-il ? Qu’en est-il des frais de vente immobilière? Qui les payera ?

Frais d’agence

Dans le cas de la vente, l’agence immobilière le propriétaire s’entendent sur le montant de la commission de vente. Cette somme est retenue par l’agent immobilier et est exprimé en pourcentage. Ces frais d’agence immobilières représentent généralement 4 à 8 % du prix final de la transaction. À l’issue de la vente, c’est-à-dire lors de la signature du contrat de vente chez un notaire, les honoraires d’agence seront payés.

Pour que le professionnel ait droit à ces honoraires, il doit avoir une autorisation écrite. Le document doit préciser les éléments qui déterminent le montant de la redevance. Il peut s’agir d’un forfait ou d’un pourcentage du prix de vente. Une demande de copropriété doit comprendre : le prix de vente du bien annoncé, la partie qui a payé les honoraires professionnels à l’issue de la transaction et le montant total des honoraires professionnels (taxes incluses). Le prix de vente comprend obligatoirement la part du professionnel. Toutefois, si l’acheteur en supporte le coût, elle est exprimé en frais inclus et hors frais. Le prix de réputation exclu doit être affiché avec un symbole plus grand. Le coût doit être visible à l’entrée de l’agence. Si l’entreprise dispose d’une fenêtre, le prix doit être affiché au même format et au même emplacement que la propriété réservée.

Que couvre la commission d’agence ?

S’il existe de nombreuses marques, le processus est le même. L’agent commence à vendre la propriété et restera en contact avec le vendeur et les acheteurs potentiels. Le vendeur du bien choisit la proposition la plus adaptée parmi les différents services. Il s’occupe de l’évaluation du bien jusqu’à la responsabilité du programme de livraison en passant par la construction immobilière. Le conseil stratégique et la production publicitaire, la diffusion, la commission d’agence dépendent du forfait sélectionné. Contrairement à un notaire, les frais d’agence immobilière ne sont pas soumis à la loi, de telle sorte que les honoraires entre les différentes sociétés d’agence peuvent varier considérablement.

Frais d’agence immobilière : qui doit payer ?

Il n’y a pas de frais d’intermédiaire stricts. L’agence est autorisée à les fixer librement. Cependant, il y a quelques principes importants à connaître.

Habituellement, le vendeur demande à l’agent immobilier de l’aider à vendre la propriété. Par conséquent, il semble logique qu’il paie les frais d’agence. Dans la pratique, cela se produit généralement car c’est le vendeur qui paie des frais d’agence.

Toutefois, l’acheteur peut aussi s’en occuper. Bien qu’il semble logique que le vendeur paie les frais, il peut ordonner à l’acheteur de le faire, ce qui n’est en fait pas une obligation. Tant que la procuration immobilière stipule que les frais d’agence doivent être payés, il n’y a aucun avantage pour les deux parties. Par conséquent, l’acheteur paiera parfois ces frais.

Estimation immobilière : comment ça se passe ?
Comment valoriser son bien immobilier grâce au home staging ?